L'industrie du textile
Oct 27, 2021

En savoir plus sur la chaîne de production de nos produits

Notre chaîne de production, du champ de coton jusqu'à notre atelier en région parisienne.

Ferdinand Goraguer
Ferdinand Goraguer

Nombreuses sont les étapes avant que la plante de coton devienne un vêtement. Du champ de coton en Inde jusqu'à notre atelier, voici le parcours de vos vêtements.

Dans l'équation, notre ambition est d'améliorer un des paramètres : la distance. Nous souhaitons travailler avec des fournisseurs européens, également labellisés GOTS. La difficulté résulte aujourd'hui dans le volume des commandes. Notre fournisseur actuel permet de passer des petites commandes, donc d'éviter de produire plus que nécessaire (et correspondant au volume des ventes de Tribu de Paris).

En toute transparence, avant d'arriver dans notre atelier pour être personnalisé, voici l'histoire du t-shirt et du hoodie Tribu de Paris :

Culture du coton en Inde

Tout commença un lundi. Oui, un lundi vers 9h30 du matin. Après une rotation des cultures, bénéfique pour les sols, la faune et l'environnement ainsi que pour toute la biodiversité, l'agriculteur est sur le point de planter les graines de coton sur sa parcelle. Graines de coton correspondant aux normes de l'agriculture biologique. Donc n'ayant pas été génétiquement modifiées. Durant les 180 à 200 jours de culture, aucun pesticide ou engrais chimiques n'auront été utilisés. Ainsi, la santé des cultivateurs et de leur famille n'est pas directement compromise. Cette première étape de production se trouve en Inde.

Traitement de la plante en Inde

Une fois récolté, le coton est envoyé dans une usine d'égrenage, également en Inde : environ un tiers de la plante de coton est utilisé pour le textile. Le reste est transformé en huiles et fourrage pour bovins.

Traitement de la fleur au Bangladesh

Le coton est impatient de devenir textile, mais patience, il lui reste encore quelques étapes. La matière première est ensuite envoyée dans une usine de filature au Bangladesh. Torsadées puis filées sur plusieurs bobines, la nouvelle étape n'est pas des moindres : le tricotage. Pour les t-shirts et hoodies, la technique utilisée consiste à entrelacer des boucles (tricot en trame). Les rouleaux de tissu sont teints puis lavés en respectant un cahier des charges strict. Enfin, le tissu prend forme ! Il est ensuite découpé puis cousu par les ouvriers.ères. Avant d'être envoyés vers l'Europe, les vêtements sont repassés et empaquetés.

Pour garantir un encadrement environnemental et social durable, le cahier des charges GOTS examine les différentes étapes de conception. On en parle juste ici.

Transport vers notre atelier

Les paquets sont ensuite acheminés vers la Belgique pour être ensuite distribués plus localement, notamment vers notre atelier en région parisienne. Manches retroussées, machine à coudre allumée, à nous de jouer !

Lien vers le rapport 2021 détaillé de notre fournisseur

Version 6.0 GOTS en Anglais

Version 5.0 GOTS en Français

Rejoignez la Tribu de Paris

En vous abonnant à notre newsletter